Logo Coupe du monde de la patisserie Lyon 2015 SIRHA SPIRIT

FINALE
FINALE 2017
22 |23 janv. 2017
LYON, FRANCE - EUREXPO

OR


FRANCE

Etienne LEROY
Bastien GIRARD
Jean-Thomas SCHNEIDER

ARGENT


JAPON

Takahiro KOMAI
Yoshiaki UEZAKI
Takao YAMAMOTO

BRONZE


SUISSE

Cédric PILLOUD
Jorge CARDOSO
Jean-Baptiste JOLLIET

 

Tous les deux ans se tient l'événement réfèrent de l'art pâtissier dans le monde : la Coupe du Monde de la Pâtisserie. Au terme de cinquante sélections nationales et quatre sélections continentales en Afrique, en Europe, en Asie et en Amérique Latine, 22 équipes composées des talents les plus prometteurs du moment seront réunis à Lyon pour une finale d'exception.

Dans le cadre du 18ème Sirha, le rendez-vous Mondial Restauration et Hôtellerie, un souffle nouveau embrase l'édition 2017 : plus que jamais sous le sceau du savoir-faire, de l'excellence, de la finesse, de la précision technique, nécessaires à la réalisation de ces véritables œuvres d'art éphémères. Sous une présidence d'honneur, trois nouvelles nations seront pour la première fois au rendez-vous : l’Indonésie, l’Inde et le Chili.

Les épreuves

  • 3 entremets au chocolat aux grands crus Valrhona
  • 3 entremets glacés aux fruits de la gamme Ravifruit
  • 15 desserts à l’assiette
  • Une pièce artistique en sucre
  • Une pièce artistique en chocolat
  • Une pièce artistique en glace hydrique sculptée

NOUVEAU PRÉSIDENT DU CIO : PHILIPPE RIGOLLOT

Pour sa 15e édition, la Coupe du Monde de la Pâtisserie accueille un nouveau président du Comité International d’Organisation (CIO), Philippe Rigollot, sous la bienveillante férule de Gabriel Paillasson, président fondateur. Meilleur ouvrier de France 2007 pâtissier, il fut aussi le brillant lauréat de l’édition 2005 de la Coupe du Monde de la Pâtisserie, associé à Christophe Michalak et Frédéric Deville.

NOUVELLES EPREUVES

La finale de la Coupe du Monde de la Pâtisserie s’articule toujours autour de trois grandes épreuves, sucre, chocolat et glace.

Côté sucre, le règlement de la finale 2017, les 22 et 23 janvier, introduit une obligation supplémentaire : une fleur en sucre dans la pièce artistique, au choix rose, oeillet ou orchidée. Les candidats vont rivaliser un peu plus dans l’esthétique de leur présentation, l’un des points qui soulèvent à juste titre l’admiration du public.

Autre changement, les artistes du chocolat devront, eux, réaliser leurs sculptures avec un moulage en creux et non plus en chocolat plein, ce qui augmente singulièrement les risques de casse jusqu’à la dernière minute.

LE PRIX ECO-RESPONSABLE

Fidèle à son engagement pour un développement durable, la Coupe du Monde de la Pâtisserie a décidé pour 2017 de réduire considérablement la quantité de matière dévolue à la pièce artistique en chocolat. Moins de droit à l’erreur donc pour les candidats. Mais c’est surtout l’occasion pour eux de démontrer leur engagement éco-responsable. Un nouveau prix sera également attribué pour récompenser l’équipe ayant le mieux géré matière première et déchet pour éviter tout gaspillage.

Les événements à venir

News

Nous suivre